Au 13e Hellfest !!

Le covoit me dépose à Montaigu, 10/12kms pour arriver chez Dad, c’est parti à pied à travers la campagne… je suis le GRP Sèvre et Maine.

Le dimanche seulement, au programme, Grave Pleasures, les Sherrifs, Zeal and Ardor (la fin seulement), Batushka, découverte! du Black Métal avec des chants religieux, ou anti-religieux, ils chantent en vieux slave à priori, difficile de comprendre, et puis croix à l’envers et cranes … , pour la scénographie, mort de rire, les musicos sont en bure, visage caché, immobile tout le concert sauf le chanteur derrière sont pupitre qui s’amuse avec des cierges, ils ont planqué le batteur derrière un paravent! Musicalement c’est plus intéressant déjà, j’aime bien les trucs bizarre quand même.

Après cela direction la grande scène pour se placer correctement pour Iron Maiden, merci Didier d’ailleurs. Pour patienter Megadeath… c’est mou, on s’ennuie puis Alice in Chains, un peu lent comme musique et enfin Iron Maiden, le spectacle commence, ils sont en forme les papis, surtout Dickinson (le chanteur) il cours partout, les décors changent à chaque chanson, leur show est impressionnant. Super concert.

Après cela un peu de Marylin Manson, il a le meulon le gars, longue pose vide entre les morceaux mais il fait monter sur scène ses fans, filles et seins nus svp… puis on finira avec Turbonegro, assez marrant.

 

Sauté à l’élastique.

Non, je n’ai pas vu Alain Bashung en concert (RIP), c’est la blague de Gauvain Sers au Vercors Music Festival, à Autrans, village de 1600 habitants. Il est vu comme le nouveau Renaud, bon à mon avis pas vraiment, mais il a son style.

Morcheeba en tête d’affiche, je ne m’attendais pas à voir ce groupe ici, alors j’y suis allé.

Avec mon nouveau groupe…

Cela faisait longtemps que je n’avais joué en concert, bon la balance s’était pas trop mal passé mais cata pour le premier morceau, plus de son dans les retours… mais c’est pas si mal quand même, vidéo:

ou Undone-Gourdon2011

 

C’est nouveau, on est en train de l’inventer… mais c’est pas facile!

Petite répétition au ‘chantier’ à Razac, avec Dad, Tataille, Manu et Gus, on sort une composition et une reprise, pas mal en une journée surtout avec l’invention d’un nouveau style de musique!

Repetition Razac - juillet 2010

Et le tableau pour les idées de parole, ca part un peu dans tous les sens, comme d’hab.

Repetition Razac - juillet 2010

 

 

Et bien oui, c’est toujours un peu en avance ou en retard la fête de la musique dans les villages, notamment à Razac.

Heureusement que Dad a mis une photo de la mise en place sur Facebook dans l’après-midi sinon je n’y serais pas aller…

Ça fait plaisir de revoir les Périgourdins dans l’ambiance RITMA, comme il y a quelques années. Il y avait donc ‘Arthur’, groupe rock, compo et reprise, pour ma part je trouve qu’il manque un peu d’énergie sur leur partie reprise.

Fête de la Musique à Razac

Donc voilà, maintenant on peut dire que c’est le retour définitif en Dordogne, je crois que je viens juste de m’en apercevoir en fait! C’est peut-être le fait qu’on me demande, alors de retour ou encore parti?

Ben, cette fois je reste! Bon cela n’empêche pas d’avoir en tête des projets pour dans quelques années…

 

Je passais à Razac pour essayer de trouver une boulangerie qui veuille bien me sous-louer son fournil et je tombe sur mon premier prof de batterie, à l’asso de musique, Philippe Eliez.

Cela devait faire pff, un paquet d’année que je ne l’avais pas vu. Et là il me dit qu’il a enfin pu jouer avec son frère, qu’ils ont sortie un album et qu’ils sont en concert à l’Art Scène, nouvelle salle de concert de Razac.

J’y vais donc, je me bouge un peu.

Sympa, très jazz-rock, même rock, je m’attendais à plus jazz en fait mais il est vrai que Philippe était plus batteur rock.

En tout cas la salle était pleine, bravo.

C’était donc le Thierry Eliez Trio.

Sur MySpace.

Un petit week-end en Vendée pour ‘la fiesta des poulettes’, baptême civil de Lali et Nahia, les filles d’Estelle et de Dad.
Avec reformation de  Paille et fines herbes pour l’occasion. Et tout les anciens potes Parisiens du Périgord.