Et voilà, de retour en France, l’avion était à moitié plein, donc c’tait plutôt bien, j’ai pu dormir correctement.

Je me suis regardé ‘Avatar’ et ‘Sherlock Holmes’.

Un connard m’a pris la tête (ou c’est moi qui lui est pris… dépend du point de vue), un peu, faut dire qu’il vient se plaindre aux hotesses sur ma rangée… ça m’énerve. Il se plaignait d’être malade et voulais aller en classe supérieure mais ducon, si tu avais été plus malin, tu serais partis la veille ou même 3 jours plus tôt!! Les diplomates français qui ont gérés et négocier les départs avec la compagnie ont fait partir en premier les personnes malades…

Enfin bon retour à Paris, faut prendre le bus pour aller au terminal, j’aime ça…

Direction Gare Austerlitz, 3 heures de train et 2 heures de bus plus tard, retour à la maison.

Mais il y a encore de la famille à Florent bloqué à Manille…

Après une mauvaise nuit dans le bus, arrivé à Banaue.

Comme à Manille, un bon nombre de tricycle attendent les touristes, allez, j’en prends un pour aller en ville et prendre un petit-dej, première expérience du tricycle, fallait essayer et bien c’est fait.

En tricycle

J’attends que le centre d’information ouvre, pour rien car il n’ y a rien… je retrouve le tricycle qui m’avait déposer en ville et direction Batad, la route est comment dire… c’est une piste, en tricycle c’est l’aventure, ça secoue. Je finie à pied, car on ne peut aller à Batad qu’à pied sur les 2/3 derniers kms, ça descend c’est facile.

Vers Batad Batad

J’y arrive, je trouve un hôtel, confort rudimentaire mais ce n’est pas cher… une douche (ca fait 2 jours…) un repas et je repars à travers les rizières, toujours des gamins qui sont là pour servir de guide, je suis assez grand pour me débrouiller tout seul! Il y a une chute d’eau, j’y vais, ça descend, il fait chaud quand même, la remonté sera quand même physique. Et puis je flâne dans les rizières, me perd dans le village… faut le faire, enfin je ne me perd pas je ne trouve pas le chemin, ils ne sont pas définis, pas de rue, pas facile donc. Cela remet en cause mon parcours de demain à travers les rizières, il est claire que sans guide, c’est beaucoup plus compliqué puisqu’il n’y a pas de carte également… on verra cela demain, je mange et au lit, super fatiguer, il est 18h… ça tombe bien le soleil est couché.

Debout 6h quand même, avec le soleil, petit-dej et je trace pour Banaue, solution la plus simple, à pied, 18kms dans la journée, tranquille, ce sera sur la ‘route’. Je fais 1 petit détour dans vers un village je pensais trouvais un resto mais rien il est fermé dommage, je marche en plein soleil toute la journée, merci la crème solaire 50+. La route est sympa à faire à pied, je ne regrette pas ce choix.

Retour à Banaue, hôtel trouvé, diner, San Miguel, douche et au lit…

IfuagosDernière journée, je pars tôt et laisse mon sac à l’hôtel, j’y reviendrais juste pour le check-out. Je vais au point de vue sur les rizière de Banaue, 4kms, il y a des Ifuagos qui posent (contre un petit billet) pour des photos en tenue traditionnelle. Je pensais revenir par les rizières, mais là également pas de guide, plus difficile… cela m’énerve, je flâne alors dans les rizières et rentre à l’hôtel pour reprendre mon sac.

 

 

 

 

J’ai mon bus ce soir à 20h, je vais visiter un petit village pas loin. Faut être du coin pour trouver ça route… pas toujours facile. Allez hop dans le bus, c’est mieux qu’à aller, arriver Manille 6h.

Ca y est me voila arrive, il n’y a presque personne a Manille, c’est leurs vacances. Tant mieux c’est a peu près calme comme cela.

Parc Rizal, Manille

Je vais faire un tour au Parc Rizal, drôle d’impression, ce faire accoster par tout le monde, ceux qui veulent te servir de guide, les taxis, photographes… ça m’énerve vite.

Puis vers Intramuros, quartier historique de la période espagnole, c’est vendredi saint je crois, une procession commence, je la retrouverais, il me semble que c’était la même, quelques heures plus tard, avec beaucoup plus de monde.

Je marche ensuite pour trouver les stations de bus pour Banaue, je marche pas mal… toujours en refusant les taxis… Je commence a flipper, j’ai trouver une des stations de bus mais c’est férié… ils ne font de services, j’en trouve une autre, oui car chaque compagnie a son terminal, pas simple, c’est bon départ 22h, il est 18h… j’attends, je suis super fatiguer, je n’avais pas dormi dans l’avion… alors je pique un peu du nez en attendant.

Et la procession repasse donc, presque 1h, beaucoup de monde c’est impressionnant, les Philippins sont très croyant, cela me fait un peu bizarre. Bref départ pour Banaue, pas de chance le bus est plein et pas confortable… je me retrouve a cote d’un mec (touriste) qui n’a pas du prendre de douche le matin… et qui a tendance a être large d’épaule… bref je ne dors pas très bien?